• Dernière modification : mardi 11 décembre 2018 à 19:24:39.

ORIGINES ET NAISSANCE DE LA DANSE COUNTRY

 danseurs

Petite anecdote (d'après A.M Briand, in Country Music Magazine n°2)

"C'est l'histoire d'un cowboy qui descend d'un cheval. Il pose le pied à terre avec une certaine lourdeur mais, pas de chance, il met le pied dans une bouse de vache : là est l'origine du Stomp ! De la matière collant à sa botte, il tend vigoureusement le pied vers l'avant pour l'enlever, voici le Kick ! Puis, pour nettoyer le reste, il profite de l'herbe bien grasse en frottant ses semelles avec trois pas en arrière : et voici le Triple Step ou Shuffle !"

Petite histoire amusante, est-elle véridique ? On ne le saura jamais...

Passionnés et amateurs de danse country, voici plus sérieusement un peu de culture concernant cette passion qui, lorsqu'elle vous tient, ne vous lâche plus !

Source:  Etude et résumé de l'essai de Pascaline Fiers (08/2004) 

 

Rappel des différentes formes de danse country existantes:

On regroupe sous le nom de danses country cinq différentes formes :

- le Clogging (forme de claquettes),

- la Square Dance (danse en groupes où quatre couples forment un carré et exécutent les mouvements de la danse indiqués par le "caller"),

- les danses en couple Freestyle (improvisation sur les pas de base),

- les Line Partner Dance (danses en couple chorégraphiées),

- la Line Dance (danseurs alignés).

  

ORIGINES ET NAISSANCE DE LA DANSE COUNTRY

A travers les siècles, la danse a toujours eu plusieurs fonctions autres que la simple détente. La danse a servi à exprimer ses croyances, ses sentiments. Elle est aussi reliée à une culture : elle est donc un moyen pour chacun d'exprimer son appartenance à un peuple et/ou au mode de vie de celui-ci.

La plupart des historiens s'accordent à dire que les ancêtres de la danse country seraient les vieilles danses Folk européennes. La danse Folk est généralement traditionnelle, créée par des agriculteurs dans un but quelquefois rituel dans les pays qui ont aussi une forme artistique de danse : le Kolo des Balkans, la Morris Dance anglaise et les Square Dance de l'Amérique du Nord. Les pas sont simples et répétés, ces danses sont transmises à travers les générations. On retrouve deux types de danse Folk : les danses en cercle et les chaînes de danse.

Mais la forme la plus typique de danse Folk, celle qui influencera le plus la Country Dance, c'est la Contredanse. Les contredanses existaient au 18è siècle : elles sont formées par deux rangées, une ligne d'hommes, une ligne de femmes, les deux rangées étant face-à-face.

Les contredanses viennent de France, où elles étaient réservées aux salles de danse de la haute aristocratie. De France, elles furent introduites en Angleterre en 1590, durant le règne d'Elizabeth 1. Associées aux figures des danses écossaises et irlandaises ces danses furent nommées "country danses" (rien à voir avec les danses country américaines). Plus tard, vers les années 1690, les "country danses", qui étaient en plein développement, se répandirent dans le reste de l'Europe, où le mot "country" devint "contra" en Italie (contradanses) et "contre" en France (contredanses).

NAISSANCE DE LA DANSE COUNTRY

Au 19è siècle, de nombreux immigrants européens s'embarquèrent pour les Etats-Unis : avec eux, ils emmenèrent leurs traditions, leurs coutumes et les danses de leur pays (le Clogging vient d'Allemagne). Parmi ces danses, il y avait les danses Folk et, bien sûr, les contredanses. Chacune de ces cultures se mélangea aux autres et les danses de chaque nation émigrée se mélangèrent aussi : anglaise, allemande, irlandaise, française, espagnole, polonaise, tchèque... Ce mélange se fit également avec les danses des cultures déjà présentes : amérindiennes, mexicaines, etc. Ainsi, toutes ces formes de danses ont évolué et se sont mélangées pour arriver au style de danse actuel nommé "Country & Western Dance".

Comment s'est faite cette évolution vers le style actuel ?

Les fameuses "contredanses" qui étaient principalement dansées en ville finirent par arriver dans les campagnes américaines. Avec les premiers colons sont arrivés le puritanisme, les interdictions religieuses et les coutumes traditionnelles de l'Est. En conséquence, c'étaient des danses jugées "saines", comme l'étaient le Menuet, le Cotillon. Ce sont surtout les danses Folk qui furent favorisées par les colons. Ces styles de danses, notamment le Quadrille, d'origine française, et les fameuses contredanses, furent généralement réunis sous le nom de "Old Time Dance" (danses de l'Ancien Temps). Elles étaient les précurseurs de la Square Dance actuelle.

Les espaces ouverts inexplorés de l'Ouest ont déterminé l'interaction des colons. Après de longues journées de labeur dans les champs, ces nouveaux Américains organisaient parfois des bals le soir pour se détendre dans les ranchs, les granges ou à l'extérieur. Ils dansaient en apportant chacun une figure traditionnelle de son pays qui, combinée avec d'autres, donnait de curieuses et nouvelles formes de danse. Ces nouvelles formes furent favorisées par l'apparition d'un nouveau personnage : le Caller. Son rôle était d'empêcher le chaos de dominer le plancher de danse (car peu de gens connaissaient le même pas) en indiquant à chaque moment "x" la figure de danse à faire. Certaines de ces danses reçurent le nom de Square Dance. Puis ces danses ont évolué jusqu'à avoir leurs propres caractéristiques pour arriver au style "Country & Western".

Une de ces caractéristiques est le fameux cri "Yeeehaaa" poussé par le cowboy sur la piste de danse. Ce cri fut décrit pour la première fois en 1874 par Joseph McCoy, premier grand manitou du bétail. Les danses furent imprégnées par le maintien et la manière d'être des cowboys et des fermiers : leurs attitudes ont donc influencé directement l'esthétique de la danse. Ils choisissaient de simuler les mouvements qu'ils employaient dans leur travail aux champs et avec le bétail. Ainsi, le mouvement de la jambe quand on monte à cheval est devenu un galop puissant de polka !

Plusieurs de ces manières de cowboy, bien "qu'apprivoisées", survivent dans la danse western moderne actuelle. Le mouvement "double arms over" (les deux bras au dessus) est une réminiscence du final "tying off" (immobilisation) des pattes d'un veau avant de le marquer. La position "va-et-vient" de base reprend le mouvement des rênes.

Dans les saloons se sont imposés les coups sur le bois causés par les talons des bottes des cowboys et l'on peut dire que ce sont certainement les cowboys qui ont également influencé les danses dans la manière de s'habiller car ils avaient l'habitude d'aller danser avec les mêmes habits qu'ils utilisaient au travail, c'est-à-dire les bottes avec éperons et le chapeau.

Les danses country en couple

Les anciennes danses country ont donc évolué pour donner les danses country en couple qui sont encore très populaires aujourd'hui aux Etats-Unis.

Elles se sont développées dans les bals country où les cowboys en profitaient pour inviter (et probablement draguer) les jeunes filles qu'ils convoitaient. Pour ce qui est de leur origine, toutes les danses en couple ont la même : ce sont les traditions de danses apportées par les colons qui ont évolué pour aboutir aux danses country en couples actuelles, que ce soient les "Partner Dance" ou les danses en couple "Freestyle".

Les types de danses country en couple

Il existe six grands types de danse country en couple, qui désignent aussi les six grands rythmes en danse country :

- la WALTZ : dérivée du "ländler" autrichien, la "cowboy waltz " est dérivée de la square dance;

- la POLKA : créée en 1890, elle a l'intimité de la valse et l'énergie de la "irish Jig" (gigue irlandaise), elle provient de Bohème et est aussi connue sous le nom de "Gallop";

- le TWO STEP : la spécificité du two step, nommé aussi "Texas Two Step", est certainement la position particulière que prennent les danseurs. Selon Fred Rapoport, chorégraphe aux Etats-Unis, le Texas Two Step fut créé par des cadets militaires frustrés, de passage de l'Académie Militaire du West Point dans les années 1850. Ces futurs héros devaient laisser leur main glisser en bas du dos de leur partenaire de danse... L'histoire évolua sous un ordre direct du Commandant de West Point : tous les cadets, quand ils dansaient avec de jeunes dames de fonctions officielles, devaient désormais placer leur main droite sur l'épaule de la dame, et non sur son dos ! Le Texas Two Step traditionnel est désormais dansé avec la main droite de l'homme sur l'épaule gauche de la femme;

- le WEST COAST SWING : tire son origine de l'Après-Guerre, alors que tous les endroits spacieux où l'on pouvait danser avaient été ravagés, les gens devant se réunir pour danser dans de petits endroits. En théorie, le West Coast Swing devrait pouvoir se danser sur une surface égale à une porte;

- le CHA CHA et L'EAST COAST SWING : sont apparus parce que de plus en plus de chanteurs country incluaient ces rythmes dans leurs chansons.

La Line Dance (danse en ligne)

Les premières formes de danses country vont en partie influencer une nouvelle forme de danse : la Line Dance.

Danser en ligne existe depuis fort longtemps. La Morris Dance, la Hula Dance (Iles du Pacifique) étaient des danses en ligne. Il existe aussi de vieilles photos de tribus africaines dansant en ligne. Les Indiens d'Amérique avaient aussi leurs propres danses en ligne. Malgré tout cela, ce ne sont pas ces danses qui ont donné naissance à la line dance actuelle.

Prémices de la Line Dance

Pour certains, la Line Dance serait un mouvement "outlaw" (hors-la-loi) apparu en 1960 dans les Honky Tonk (bars américains où l'on peut boire, danser, jouer). Pour d'autres, elle serait née dans le Far West américain.

Alors ? La théorie la plus vraisemblable est celle qui explique que la Line Dance aurait évolué à partir des anciennes contredanses. La contredanse fut populaire jusqu'au 20è siècle. Ainsi, une des plus célèbres contredanses, le Stroll, apparut dans les années 1940 et perdura jusque dans les années 1960. On peut d'ailleurs la voir dansée dans le film "Grease" avec John Travolta.

L'évolution de la Line Dance jusqu'à sa forme actuelle fut progressive. Dans les années 1950-1960 apparurent toutes sortes de nouveaux styles de musiques et de danses. Ces danses furent regroupées en Amérique sous le nom de "Novelty Dance", "Craze Dance" ou encore "Fad Dance" (Fad signifiant caprice, lubie).

Les Fad Dances étaient généralement des danses en solo, dont la caractéristique principale était que leur popularité ne durait qu'un moment très court. Elles étaient teintées d'humour car leurs pas étaient bizarres ou peu communs. Beaucoup de ces danses avaient un style libre mais se distinguaient par un mouvement particulier comme le Shake, le Swim, le Pony, le Shimmy, le Monkey... La plupart ont disparu aujourd'hui mais certaines sont restées célèbres, par exemple le "Mashed Potatoes" ou le "Twist".

D'autres danses étaient plus chorégraphiées comme le Hully Gully et surtout le Bunny Hop (créé en 1953 dans un lycée de San Francisco).

Le Bunny Hop : en cercle, on pose le talon droit, on ramène deux fois, puis talon gauche, un saut en avant, une pause, un saut en arrière, une pause, puis trois petits sauts en avant ! Il a existé une danse semblable en France en 1960 : le Letkiss.

Aujourd'hui, le Bunny Hop est parfois encore dansé dans des clubs de danse country où il est considéré comme une line dance.

Ces "Fad Dances" peuvent être considérées comme les précurseurs de la Line Dance.

Parmi toutes ces "Fad Dances", quelques danses en ligne chorégraphiées commencèrent à apparaître. Et la plus connue est certainement le "Madison" qui fut créé par un Américain du nom de Al Brown.

Les "Fad Dances" ont évolué jusqu'en 1970. Ces premières Line Dances étaient en fait des danses "Disco", comme le "Nut Bush", le "Bus Stop" ou parmi les plus connus "Le Hustle".

Le "Hustle" tire ses origines hispaniques de Floride, cette danse fut rendue célèbre en 1975 grâce à la chanson du même nom interprétée par la chanteuse noire américaine, Van McCoyle (chanson reprise par Scooter Lee bien connue des linedancers).

Et la danse country dans tout cela ?

Alors que la musique et la danse disco étaient au sommet de leur popularité, la danse country donnait elle aussi naissance aux premières formes de danses en ligne.

En 1980, une Texane, Jimmie Ruth White, chorégraphia deux nouvelles danses : "Jr Hustle" et "Travelling Four Corners" (qui étaient à l'origine des Square Dances). Elles furent adaptées en danses en ligne sur de la musique country.

A l'époque, le "Jr Hustle" était la seule danse depuis très longtemps qui suivait le concept actuel de se caler sur le mode musical majeur (32 comptes).

Naissance et développement de la Line Dance

Elle apparut réellement au début des années 1980, avec la toute première Line Dance chorégraphiée par Gayle Brandon en 1978, le célèbre "Slappin' Leather".

En attendant, la danse country flirta enfin avec le succès dans tous les Etats-Unis grâce, entre autres, à la sortie en 1980 du film "Urban Cowboy" avec John Travolta qui dansait le Two Step et la Cotton Eyed Joe dans un honky tonk du Texas !

Beaucoup de chorégraphes s'amusaient à donner des noms country à des danses qui, à l'origine, n'étaient pas destinées à ce type de musique. Par exemple, on a rajouté le mot "cowboy" devant le mot "charleston" pour donner naissance au "Cowboy Charleston" et fait ainsi entrer cette danse dans le monde de la country !

Un nouveau phénomène donna un véritable coup de fouet à la Line Dance. En 1985, Jim Ferrazanno (chorégraphe) en compagnie de Mélanie Greewood, s'ennuie dans une salle de bal à Nashville en écoutant un groupe qui refusait de jouer de la country. C'est là qu'il a créé une danse qui allait devenir légendaire : "Tush Push". Il la griffonna sur une serviette de table et la montra à Mélanie qui se joignit à lui et commença à danser la nouvelle création. D'autres danseurs vinrent sur la piste et la légende du Tush Push était née. Cette nouvelle danse lança le succès de la Line Dance et de nombreuses danses en ligne furent créées : "Copperhead Road", "Mustang Sally". C'est probablement dans ces années-là qu'apparut pour la première fois le terme "line dance" mais personne n'a de date précise.

Tandis que la line dance rencontrait le succès, la danse country continuait à se développer et à s'organiser dans son coin. En 1989 fut créée la N.T.A., la National Teachers Association. Fondée par Kelly Gellette, elle a pour but de promouvoir la danse country & western.

Par ailleurs, la danse country commençait à se faire connaître en Europe et dans le monde, grâce à la présence des militaires américains qui, sous la pression de l'OTAN, restèrent dans des zones "clés" durant la Guerre Froide.

En 1992, Garth Brooks tentait de contribuer à la renaissance de la prospérité fléchissante de la musique country. La même année, pour son nouvel album "Some Gave All", Billy Ray Cyrrus décida de passer d'un style country traditionnel à un style plus "country-pop" et, pour faciliter la promotion d'une chanson de l'album, "Achy Breaky Heart", il demanda à Mélanie Greenwood de chorégraphier une petite "line dance". Résultat : le succès fut énorme et mondial. Ce fut la chanson country la plus célèbre des années 1990. Elle devint ainsi la dernière danse à la mode.

Etant donné le succès de la line dance sur une chanson country, il y eut un déluge de line dances chorégraphiées sur des morceaux country : "Waltz across Texas" 1992, "Hot Tamales" 1993, "Chattahoochee" 1993, "God Blessed Texas" 1993... Créer des line dances sur de la musique country devint ainsi une stratégie commerciale et des personnes qui n'avaient jamais entendu parler de Line Dance et qui ne connaissaient donc pas la précédente histoire de la Line Dance, associèrent automatiquement la Line Dance aux musiques et aux danses country. En même temps, tous ceux qui pratiquaient la Line Dance lui associèrent une tenue "country", c'est-à-dire une tenue de cowboy, avec jeans, santiags, Stetson et ceinturon.

Ainsi la Line Dance se répandit rapidement à travers le monde : au Canada, au Québec bien sûr, en Australie et même au Japon ! Elle s'implanta aussi principalement en Europe. Elle arriva en Espagne en 1994, puis en Angleterre (où la musique country était appréciée depuis longtemps). En France, elle arriva en 1992. Son arrivée est due à Robert Wanstreet qui était chargé de créer une animation "country" au bar le Billy Bob's à Disneyland Paris. C'est ainsi que Robert Wanstreet improvisa les premiers cours de danse country et qu'il créa la première association de danse country : "Les Amis du Far West". Après quelques démonstrations en France, le phénomène fit boule de neige et les clubs de danse country apparurent en grand nombre. Le même phénomène se produisit dans le reste de l'Europe et du monde.

En même temps que la danse country se répandait et s'organisait à travers le monde, la Line Dance continuait à évoluer. Le résultat de cette évolution fut la tendance des chorégraphes à créer des chorégraphies de plus en plus difficiles, avec des pas et des enchaînements de plus en plus complexes. Le danger de cette évolution est que les débutants pourraient être rebutés par des danses qu'ils jugent trop difficiles.

Ce qui nous amène à une autre tendance évidente de la Line Dance, qui suscite d'ailleurs bien des débats passionnés : de plus en plus de Line Dances sont à nouveau chorégraphiées sur des musiques non country. Ce phénomène est-il dû à la fin d'une mode et au début d'une autre ? Ou au goût personnel des chorégraphes ? A une demande des danseurs ? Difficile de répondre. Probablement un mélange de toutes ces causes.

Deux attitudes se profilent alors : ceux qui restent attachés à la Line Dance et à la musique country et ceux qui acceptent volontiers de nouveaux types de musique.

Certains s'inquiètent d'une possible séparation entre Line Dance country et Line Dance "moderne", voire pire, d'une possible disparition de la Line Dance country !  Il y aura toujours des amoureux de danse country pour s'assurer de sa pérennité.

CONCLUSION: Des danses Folk européennes à la Line Dance moderne, la danse country a subi une véritable évolution. Aujourd'hui, elle semble bien installée dans le monde entier. Néanmoins, son statut semble être de plus en plus flou et nombreux sont les débats qu'elle suscite : choix des musiques, manière de danser... Or, beaucoup de débateurs ignorent la véritable histoire de la danse country, en particulier de la Line Dance. L'histoire de la danse country est cependant loin d'être terminée et la suite de l'histoire, eh bien ce sont les danseurs qui la feront !

Source:  Etude et résumé de l'essai de Pascaline Fiers (08/2004)  - www.country-rnd.com